Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

Biographie du Ministre d'Etat

Jean-Fidèle Otandault


Ministre d’Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics



Né à Port-Gentil le 8 novembre 1965, Jean-Fidèle OTANDAULT est marié et père de famille. Apres des études supérieures débutées à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville et poursuivies en France, il a mené une grande partie de sa carrière hors de son pays natal, le Gabon.


Âgé de 52 ans, Jean-Fidèle OTANDAULT, qui était depuis 2015 à la tête de la Direction générale du Budget et des Finances publiques, est un Expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre des Experts-comptables Paris Île-de-France dont il fut le premier gabonais à y être inscrit.


C’est en France qu’il fait ses armes en tant que comptable principal à la Banque générale de Commerce de Paris, puis comme cadre financier au sein du groupe Total où il occupa notamment les postes de contrôleur de gestion puis de directeur financier au sein de différentes filiales en Afrique.

Par la suite, il exerce comme chef de mission dans différents cabinets d’expertise à Paris. En 2004, fort de son expérience de commissaire aux comptes et de son statut d’expert-comptable diplômé, il crée à Evry, près de Paris, son Cabinet d’expertise comptable et de conseil.

C’est en 2011 qu’il intègre l’Administration gabonaise en qualité de directeur général du Contrôle financier (DGCF). Deux ans plus tard, il se voit confier la destinée de la nouvelle Direction Générale du Contrôle des ressources et des charges publiques (DGCRCP). En 2015, ce féru de réformes est nommé à la tête de la direction générale du Budget et des Finances publiques (DGBFIP) qui résultait de la fusion des trois anciennes directions : Contrôle des ressources et des charges publiques, Marchés publics, Budget.

Les gouvernements successifs étant engagés dans divers processus de réformes structurelles et organisationnelles depuis 2010, Jean-Fidèle OTANDAULT s’est employé à inscrire son action dans le sens d’une plus grande efficacité de la dépense publique. C’est dire à quel point le challenge qui l’attend désormais ne lui est pas totalement inconnu.

Ajoutons que ce dernier a aussi des responsabilités politiques dans la ville de Port-Gentil, pour le compte de son parti dont il est membre du bureau politique.

Avec ses nouvelles responsabilités, Jean-Fidèle OTANDAULT aura à jouer un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du Plan de Relance de l’Economie, conformément aux objectifs fixés par le Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA et le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Franck Emmanuel ISSOZE-NGONDET.

Modifié : 19 / 09 / 2017

Connexion Visiteur en ligneConnexion