Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

BONNE GOUVERNANCE : Le gouvernement réitère son engagement

Logo

C’est la détermination affichée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, à l’occasion de la présentation des vœux de nouvel an au Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, et à son épouse Sylvia Bongo Ondimba. Le Premier Ministre a rappelé les priorités qui guident l’action du gouvernement qu’il dirige : améliorer  la gouvernance actuelle, opérer des choix décisifs dont dépend l’avenir du pays et être pragmatique dans la réalisation.

Le Chef du Gouvernement est revenu  sur les grandes orientations à donner au pays au cours de cette année qui s’ouvre, dans différents domaines, après avoir relevé les insuffisances et les obstacles à surmonter, et s’est résolument inscrit dans le grand challenge pour la matérialisation du Plan de relance de l’économie. « La sortie de crise est à notre portée » a- t-il lancé.

Le pays dispose pour cela de nombreux atouts. En effet, les choix opérés en faveur de l’assainissement de la situation financière semble avoir donné des résultats probants, comme l’atteste notre « économie, fragilisée aux premières heures de la crise, a fait montre de résilience. » Les performances budgétaires saluées récemment par le Fmi, l’essor de la filière agro- alimentaire, l’expansion des activités de bois, de métallurgie et des services, l’amélioration de l’attractivité économique aux investisseurs privés, « laissent entrevoir des perspectives heureuses à moyen terme », a aussi déclaré le chef du gouvernement.

« Oui, l’année 2018 sera une année capitale. » Parce qu’il s’agira sur le plan politique, après l’adoption de la nouvelle loi fondamentale, d’organiser avec succès les élections législatives en avril prochain.

Le Premier Ministre invite donc les membres de son gouvernement à maintenir le cap des réformes. Le Gabon bénéficie jouit de la paix sociale et de la stabilité de ses institutions si nécessaires au développement. Emmanuel Issoze Ngondet estime en outre qu’en allégeant le poids de la dette publique, cela permettra à l’Etat gabonais de consacrer encore plus de moyens pour lutter contre la pauvreté et la précarité, afin d’atteindre une croissance forte et soutenue, génératrice de nouveaux emplois.

En réaction au discours du Premier Ministre, le Ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes Publics, Jean-Fidèle Otandault, a tenu à témoigner sa reconnaissance par rapport à l’engagement renouvelé du patron de l’Exécutif en faveur de la bonne gouvernance et de la poursuite des réformes. Une ferme volonté au plus haut niveau gouvernemental qui, à ses yeux, incite le département qu’il dirige à plus de vigueur dans le pilotage des changements indispensables pour moderniser la mise en œuvre de la politique budgétaire et la gestion des finances publiques au Gabon. 

Publié le : 16 / 01 / 2018

Connexion Visiteur en ligneConnexion