Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

MESURES D'URGENCE : Tenue d’un conseil interministériel sectoriel

Logo

Les récentes mesures annoncées le 31 décembre 2017 par le Président Ali Bongo Ondimba dans son adresse à la Nation, ont conduit le gouvernement ces dernières semaines à organiser de nombreuses réunions sectorielles de suivi- évaluation.

Sous la présidence du Premier Ministre, chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, un conseil interministériel sectoriel s’est tenu pour examiner et amender les textes de base devant accompagner la mise en œuvre des décisions présidentielles.

Les projets de texte à l’étude concernaient le secteur de la santé et de la protection sociale. On note, notamment le projet de décret fixant les modalités de gratuité des frais d’accouchement dans les structures sanitaires publiques en République gabonaise. 

Ce projet doit déterminer la population cible qui devrait aller au-delà des affiliés de la CNAMGS, faire une évaluation de l’incidence budgétaire, la définition du paquet complémentaire qui intègre à la fois l’alimentation des nourrissons des mères portant le VIH, les layettes et les moustiquaires imprégnées etc. Le projet prendra aussi en compte la nécessité d’un renforcement des capacités litières et des médicaments dans les maternités.

Pour y arriver, les centres hospitalo-universitaires en cours d’ouverture devraient voir leurs capacités renforcées, en même temps que leurs statuts juridiques.

Sur le plan de la protection sociale enfin, des projets d’ordonnance seront adoptés. Ils fixeront l’organisation et le fonctionnement du régime de sécurité sociale, tout comme le projet de décret portant sur le régime général des pensions de l’Etat. Bref, une batterie de textes qui vont accompagner les treize principales mesures de réforme globale de modernisation de l’appareil de l’Etat.

Le chef du gouvernement a demandé aux membres du gouvernement de faire preuve de célérité et de détermination pour la matérialisation dans les délais, conformément au calendrier arrêté pour l’exécution de ce plan d’urgence.

Source : Primature Gabon

Publié le : 22 / 01 / 2018

Connexion Visiteur en ligneConnexion