Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

Un Service fondamental dans l'optimisation de la gestion des deniers publics

DGBFIP

Le Ministère du Budget et des Comptes Publics est chargé de concevoir et de mettre en œuvre la politique gouvernementale en matière budgétaire et financière. C’est-à-dire le rôle fondamental de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques (DGBFIP), dans la programmation et la gestion des ressources de l’État.

La maitrise de la dépense publique constituant un enjeu pour le Gabon, l’administration se doit de parvenir à une meilleure utilisation des deniers correspondants, en éliminant les sources de gaspillages notamment. Cette lourde mission constitue la raison d’être de la DGBFIP, une entité placée naturellement sous la tutelle du Ministère cité plus haut.

C’est du reste auprès de la DGBFIP que, chaque année, toutes les administrations publiques sollicitent les affectations budgétaires nécessaires à leur fonctionnement annuel. Dans ce sens, la mission principale de ce service est d’assurer l’exécution de la politique gouvernementale en matière de budget et de gestions financières et comptables de l’État, précise FABRICE ANDJOUA BONGO ONDIMBA Directeur Général du Budget et des Finances Publiques

A ce titre, la DGBFIP est notamment chargée de l’élaboration, du suivi et du contrôle du budget de l’État ; de la gestion de ce même budget et des dépenses publiques. Au-delà, elle s’occupe de la gestion des patrimoines administratifs de l’État, du contrôle de l’ensemble des ressources et des charges publiques et de la centralisation des passations, de l’approbation et du contrôle de l’exécution des marches publics.

En vue d’optimiser la gestion des deniers publics, le gouvernement a opéré a une séries de réformes visant la mise en place du nouveau modèle de gestion des finances publiques basé sur la Budgétisation par Objectifs de Programme (BOP).

C’est dans ce contexte, et pour répondre, aux exigences y relatives qu’est créée, par décret N° 0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques. D’un point de vue structurel, cette administration est née de la fusion de la Direction Générale du Budget (DGB), la Direction Générale des Marchés Publics (DGPM) et de la Direction Générale du Contrôle des Ressources et des Charges Publiques (DRCRCP)

« La DGBFIP se veut, ainsi, une nouvelle direction intégrant la mutualisation des compétences des trois directions d’origine qui lui ont donné naissance », explique un chargé d’études du Directeur General du Budget et Finances Publiques. Non sans relever que de cette mutualisation de compétences, quatre pôles se dégagent pour articuler l’activité de la DGBFIP : ‘’ Audit et contrôle interne ‘’, ’’Budget et dépenses publiques ‘’,’’Contrôle budgétaire et gestion ‘’ et ‘’ Marchés publics ‘’.                              

PRINCIPAUX LEVIERS.

« C’est donc au travers de ces quatre pôles que la DGBFIP, rattachée au ministère du Budget et Comptes Publics en tant que service central, a en charge l’exécution de la politique du gouvernement en matière de budget et de gestion financière et comptable de l’Etat », explicite Jean Fidèle Otandault, ancien directeur général de la DGBFIP et actuellement ministre assurant sa tutelle.

Au demeurant, la notion de finances publiques renvoie à l’étude des règles et des opérations relatives aux deniers publics. Selon le critère organique, les finances publiques peuvent aussi être présentées comme l’ensemble des règles gouvernant les règles de l’Etat, des collectivités locales (ou territoriales), des organismes de sécurité sociale, des établissements publics et de toutes autres personnes morales de droit public.

« Les finances publiques ont pour objet l’étude du phénomène financier dans sa globalité : ressources, charges, trésorerie, procédure budgétaire et comptable, politique budgétaire », Selon le ministre d’Etat au budget. Ajoutant qu’il s’agit donc d’un champ à la croisée du droit fiscal, du droit constitutionnel, ainsi que de la comptabilité publique.

Dans cet esprit, le positionnement de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques conduit à recevoir le cas échéant, de la part des pouvoirs publics, toute autre attribution en rapport avec son domaine de compétences. Entendu que les règles de finances publiques sont au cœur de la décision politique. Car, constituant un des principaux leviers de l’action publique et exprimant les choix de société.

Publié le : 17 / 04 / 2018

Connexion Visiteur en ligneConnexion