Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

Dans un dressing Casual, le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics a fait un Débriefing à chaud avec les membres de son équipe tout juste après la clôture du séminaire gouvernemental

Logo

Nous sommes le dimanche 17 février 2019, date de la clôture du séminaire gouvernemental qui a débuté le 15 février 2019 au Complexe Donia Parck sis au Cap Esterias. Le séminaire placé sous le thème «amplifier la dynamique de transformation économique et sociale» avait pour principal objectif:

  • la préparation des plans d’actions prioritaires du gouvernement devant servir, entre autres,à l’élaboration de la Loi de finance rectificative;
  • la préparation de la Déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale dont l’essence devrait reposer sur le bien-être des Gabonais et le développement du Gabon.

Dans le cadre de ce séminaire, le Ministère du Budget et des Comptes Publics, conduit par Monsieur Jean Fidèle OTANDAULT a présenté devant ses colègues membres du gouvernement la stratégie à mettre en oeuvre pour une meilleure maîtrise des finances publiques. 


Tout juste à la suite de la clôture du serminaire, c'est dans un dressing Casual que le Ministre d'Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics a tenu à faire le point de la situation avec les membres de son cabinet et les représentants des services techniques. Il a essentiellement été question lors de ce Débriefing de partager au plus tôt la vision dégagée lors des travaux et les instructions du Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

En effet, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, a annoncé plusieurs mesures dont l’évaluation trimestrielle de chaque membre du gouvernement.

« Nous pouvons prendre le pari ici et maintenant de satisfaire nos compatriotes et de répondre à leurs préoccupations.

Nous pouvons offrir de l’eau potable à tous, nous en avons la capacité. Nous pouvons offrir de l’électricité, améliorer notre offre de santé en y incluant la pratique sportive de proximité.

Nous pouvons améliorer de manière substantielle notre réseau routier. En un mot, nous pouvons mettre en œuvre la politique de l’égalité de chances.

Tous les 3 mois, nous allons évaluer la mise en œuvre de vos feuilles de route respectives. Il ne s’agira pas de vous contrôler ou d’être des gendarmes, il s’agira d’apprécier le niveau d’avancement des actions programmées, les difficultés rencontrées et éventuellement procéder au réajustement », a indiqué le chef du gouvernement.


 

Publié le : 18 / 02 / 2019

Connexion Visiteur en ligneConnexion