Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

Le FMI livre ses conclusions au terme d'un séjour de 7 jours de travail au Gabon

Logo

Dans le cadre du suivi de l’accord élargi au titre du mécanisme élargi de crédit (MECD) signé avec le Fonds Monétaire International (FMI) le 19 juin 2017, une mission des services de cette institution financière a séjourné à Libreville du 24 au 30 avril 2019. Le but de cette mission était de faire le point sur l’exécution du programme économique du Gabon au premier trimestre 2019 ;


Au terme de nombreux échanges que les membres de la mission ont eu aussi bien avec les techniciens des différentes administrations, notamment ceux du ministère du Budget, de l’Économie et du ministère des Hydrocarbures, qu’avec certains membres du gouvernement, la mission du FMI a indiqué que le Gabon n’est plus en situation de crise économique, et cela grâce aux nombreux efforts qui ont été réalisés par les autorités gabonaises en vue de stabiliser le cadre macroéconomique.


En effet, les mesures prises dans le cadre de la maitrise des dépenses publiques telles que la mise à la retraite systématique des agents et des contractuels ayant atteint l’âge limite, l’éradication des doubles perceptions, la suppression des rémunérations mensuelles des PCA des Établissements et sociétés publiques et la réduction du nombre d’agences commencent à produire les effets escomptés. De même, les actions menées en vue de mobiliser davantage de recettes à travers la réalisation de réformes au sein des administrations fiscale et douanière sont également prometteuses.


Ainsi, en 2019, le Produit Intérieur Brut progresserait de 2,8% contre 0,8% en 2018.


Toutefois, la mission du FMI a relevé que les réformes entreprises doivent être poursuivies notamment en ce qui concerne la gestion des établissements publics afin de ne pas perdre le bénéfice des résultats déjà obtenus.


Publié le : 30 / 04 / 2019

Connexion Visiteur en ligneConnexion