Ministère du Budget et des Comptes publics

Sceau de Republique Gabonaise

Une session extraordinaire du Conseil économique, social et environnemental pour recevoir le Gouvernement

Logo

Le Ministre d’Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics Jean Fidèle OTANDAULT a pris part ce mardi 14 mai 2019 à la rencontre entre le Gouvernement et le Conseil économique, social et environnemental, dans le cadre d’une session extraordinaire de cette institution qui est la plus vieille de la République. La séance de travail, à l’initiative du Premier Ministre Chef du Gouvernement, Son Excellence Julien NKOGHE BEKALE, a essentiellement porté sur :


  • les réformes structurelles sectorielles ;
  • les mesures gouvernementales prioritaires ;
  • le dialogue permanent, multisectoriel.

La session a démarré par l’allocution de circonstance du Président du Conseil économique, social et environnement (C.E.S.E), qui a souhaité la bienvenue à ses hôtes et relever l’importance de l’évènement qui contribuait à réaffirmer la place de son institution dans l’architecture institutionnelle du pays,  avant de laisser le Premier Ministre prononcer son adresse aux conseillers de la République.

 

Prenant la parole, le Premier Ministre a manifesté sa gratitude vis-à-vis de l’accueil chaleureux qui a été réservé aux membres du Gouvernement par le C.E.S.E, non sans rappeler l’importance du rôle de tout premier plan que joue cette institution, en tant qu’aiguillon et Conseiller du Gouvernement dans la formulation des politiques publiques et dans leur opérationnalisation.

À ce titre, plusieurs observations ont été formulées  :

-          Le Gouvernement doit entretenir avec le C.E.S.E. une relation privilégiée, permanente et dynamique, dans l’objectif de bénéficier de ses avis, conseils et propositions constructives, pour la consolidation de la bonne gouvernance ;

 

-          La difficulté rencontrée dans la mise en place d’un écosystème économique vertueux et générateur de croissance durable et inclusive, porté par les sociétés nationales, résulte parfois de l’application tardive des mesures et recommandations pertinentes issues des différents forums (états généraux de l’éducation, task-forces, dialogue nationale inclusif et sans tabous d’Angondjé) ;

 

-          La République Gabonaise doit changer de paradigme afin d’impulser une nouvelle dynamique de son développement politique, économique et social ; ceci en instaurant un système de formation en parfaite adéquation avec les besoins du marché de l’emploi ;

 

-          Sous la clairvoyance du Chef de l’Etat Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, le Gouvernement conduit depuis des années des réformes structurelles multisectorielles, ayant permis à solliciter l’appui technique et financier du Fonds Monétaire International (FMI), à travers la mise en place du Plan de Relance de l’Economie (PRE).

Le Premier Ministre a terminé sa communication en invitant les Conseillers de la République à émettre leurs avis et recommandations, en promettant une attention particulière du Gouvernement à leurs contributions.

 

Les membres du C.E.S.E ont ensuite exprimé des préoccupations, émis des avis et formulé des propositions, conformément à la prescription du Chef du Gouvernement qui a également invité les différents Ministres à apporter des réponses aux préoccupations exprimées.

 

C’est dans ce cadre que le Ministre d’Etat, Ministre du Budget et des Comptes Publics, a pris la parole aux fins d’apporter des éléments d’information sur le volet efficacité de la dépense et discipline budgétaire.

Publié le : 15 / 05 / 2019

Connexion Visiteur en ligneConnexion